Nous vous proposons cet article avec l’aimable autorisation de Bloc-notes éco (BdF).


L’invasion russe en Ukraine a conduit à une modification de la structure des interconnexions entre les marchés financiers. Si les effets de contagion sont restés globalement limités, la guerre a fait émerger de nouvelles corrélations négatives entre, d’une part, certains indices de matières premières (aluminium, pétrole, or, argent, blé) et, d’autre part, les marchés actions, en particulier européens.

LIRE LA SUITE DE L’ARTICLE SUR LE BLOC-NOTES ECO DE LA BANQUE DE FRANCE

 

Les derniers articles par Tristan Jourde (tout voir)