Partagez cette page :

L’Institut Polytechnique de Paris, rassemblant l’École polytechnique, l’ENSTA Paris, l’ENSAE Paris, Télécom Paris et Télécom SudParis est officiellement créé par le décret n° 2019-549 du 31 mai 2019.

L’Institut Polytechnique de Paris (IP Paris) est un établissement public expérimental d’enseignement supérieur et de recherche au sens de l’ordonnance du 12 décembre 2018

La création de cet établissement avait été annoncée par le Président de la République le 25 octobre 2017 à l’occasion de sa visite sur le campus de Paris-Saclay http://www.elysee.fr/videos/new-video-97/. IP Paris regroupe l’École polytechnique, l’ENSTA Paris, le GENES au périmètre de l’ENSAE Paris et l’IMT au périmètre de Télécom Paris et Télécom SudParis. Après l’installation de Télécom Paris et Télécom SudParis prévue à l’automne 2019, toutes ces écoles seront implantées à quelques centaines de mètres les unes des autres dans le quartier de l’Ecole polytechnique. Le statut d’établissement expérimental au sens de l’ordonnance du 12 décembre 2018 rend possible le regroupement d’établissements d’enseignement supérieur et de recherche publics ou privés, concourant aux missions de service public de l’enseignement supérieur ou de la recherche tout en permettant aux établissements regroupés de conserver leur personnalité morale.

Une nouvelle identité graphique et un changement de nom pour trois écoles d’IP Paris

La création de l’Institut Polytechnique de Paris http://www.ip-paris.fr/ entraîne la création d’une identité graphique pour l’établissement et des changements pour les écoles-membres. Celles-ci afficheront désormais leur appartenance à IP Paris dans leur logo. À compter de la création de l’Institut Polytechnique de Paris, trois écoles changent de nom et deviennent, respectivement, ENSTA Paris, ENSAE Paris et Télécom Paris. Ces écoles se retireront de manière simultanée de la fondation ParisTech Développement au 31 décembre 2019, à l’issue de la campagne de recrutement à l’international sous la marque ParisTech pour la rentrée 2020.

L’Institut Polytechnique de Paris sera un acteur majeur du développement du plateau de Paris-Saclay

A travers ses cinq écoles, toutes présentes sur le plateau d’ici la fin de l’année et rassemblant 840 enseignants-chercheurs dans 30 laboratoires, 7 500 étudiants, dont près de 5 000 inscrits en cycles ingénieurs et 900 doctorants, IP Paris collabore avec tous les établissements de formation, recherche et innovation et contribue au développement des relations entre l’enseignement supérieur et les nombreuses entreprises du campus de Paris-Saclay, en vue de faire de celui-ci un cluster scientifique et technologique puissant pour la compétitivité et le développement du pays.

En cohérence avec la création de l’Institut Polytechnique de Paris, les établissements qui le composent sont sortis de l’Université Paris-Saclay. Une convention liera cependant les deux établissements afin de définir les modalités de poursuite de leurs collaborations et de garantir la bonne gestion et les conditions d’accès de tous aux équipements et projets mutualisés. L’Université Paris-Saclay et l’Institut Polytechnique de Paris poursuivront ainsi leurs collaborations en matière de formation, recherche, innovation en utilisant conjointement certains équipements et infrastructures du campus de Paris-Saclay.

Les ambitions de l’Institut Polytechnique de Paris qui a pour principal objectif de devenir une institution de science et technologie de rang mondial se déclinent selon ses principales lignes d’activité :
Une ambition d’excellence partagée en matière d’enseignement

Ce regroupement de cinq écoles d’excellence se place délibérément dans une approche internationale de l’enseignement supérieur et de la recherche. L’une des principales orientations d’IP Paris est de fonder encore plus qu’aujourd’hui la formation sur une recherche de pointe, pluridisciplinaire et proche des problématiques des entreprises. Dans cette perspective, IP Paris proposera une gamme complète de programmes de formation lisibles et attractifs, en s’appuyant sur une capacité de recherche de premier plan au niveau international et en garantissant une excellente employabilité : Licence (Bachelor), cycle Ingénieur, Master, Doctorat et Formation tout au long de la vie. Les étudiants seront inscrits auprès de l’Institut Polytechnique de Paris pour les diplômes qu’il délivre (Master et Doctorat) et auprès de ses établissements-composantes pour leurs diplômes respectifs (Ingénieur et formation continue). Une attention accrue sera portée à l’ouverture sociale des recrutements.

Dès la rentrée 2019, l’Institut Polytechnique de Paris portera des programmes dispensant le diplôme de master et de doctorat : l’école doctorale pluridisciplinaire IP Paris pourra recevoir ses premières inscriptions et la co-accréditation de l’école doctorale mathématiques Hadamard (EDMH) ainsi que les co-accréditations de masters avec l’Université Paris-Saclay seront effectives. En outre, IP Paris déposera d’ici la fin du mois de juin une demande d’accréditation pour une offre de formation de masters qui ouvrira à la rentrée 2020. IP Paris délivrera également l’habilitation à diriger des recherches.

IP Paris a pour objectif de mettre en œuvre et développer les ‘’PhD Track’’, parcours intégré du master au doctorat, en recrutant d’excellents étudiants français et internationaux dès le début du master sur le modèle des meilleures universités internationales. Ce développement devra s’accompagner d’une augmentation du nombre de bourses délivrées le plus souvent dès le début du master. L’objectif de doublement du nombre de doctorants à l’horizon de 10 ans qui est l’une des principales ambitions d’IP Paris nécessitera le développement des sources de financement d’origines publiques mais aussi privées via le renforcement des liens avec le monde de l’entreprise.

Une recherche au meilleur niveau mondial permettant de répondre aux défis sociétaux et économiques

La recherche d’IP Paris sera structurée en une dizaine de communautés disciplinaires transversales à l’ensemble des écoles membres afin de permettre le développement des synergies entre laboratoires de recherche.

IP Paris a aussi pour ambition d’accroître l’activité de recherche des laboratoires en augmentant les ressources propres de la recherche d’origines publiques (financements PIA et européens) et privées en renforçant les liens avec le monde de l’entreprise.

Enfin, IP Paris s’emploiera à attirer des enseignants-chercheurs de renommée internationale.

Un accent mis sur l’innovation et l’entrepreneuriat en lien avec le monde de l’entreprise

IP Paris a aussi pour ambition de s’appuyer sur l’excellence de sa recherche pour former des étudiants ayant l’esprit d’entreprise avec une forte dimension innovation.

L’écosystème, notamment sur le campus de Paris-Saclay, dans lequel évoluent les écoles d’IP Paris est propice au développement de liens avec le monde de l’entreprise, liens qu’il conviendra de renforcer et structurer notamment autour de projets communs de grande ampleur.

Rendre le campus accueillant pour tous les étudiants et personnels et créer une vie de campus dynamique est l’une des conditions de la réussite du projet partagé

Des efforts particuliers seront déployés afin de faciliter l’accès au campus, favoriser les moyens de mobilité douce en son sein et construire des infrastructures permettant la mise en commun de ressources et le développement de synergies entre écoles.

Un enjeu majeur pour l’ENSAE : réussir sa participation à IP Paris, tout en affirmant ses spécificités

Ce nouvel établissement constitue une réelle opportunité pour l’ENSAE Paris qui a fait le choix il y a 10 ans de se rapprocher de l’École polytechnique. Ce rapprochement a d’ores et déjà connu d’importantes réalisations. En premier lieu, le déménagement, à l’été 2017, de l’établissement et des services du GENES dans un nouveau bâtiment situé à 100 mètres de l’Ecole Polytechnique. Mais aussi la mise en place en 2015 de l’UMR CREST sous co-tutelle du CNRS, de l’Ecole polytechnique et du GENES, établissement support de l’unité que le GENES héberge désormais complètement. Tout le département d’économie de l’École polytechnique est d’ailleurs localisé au 4ème étage du bâtiment depuis l’installation à l’été 2017. Ces rapprochements permettent le développement de synergies en matière de recherche mais aussi en matière d’enseignement qui se matérialisent par de nombreux échanges d’élèves et de cours.

Ce regroupement permettra aux écoles membres de conjuguer leurs forces, d’amplifier leurs actions de coopération déjà existantes et de gagner en lisibilité et en visibilité, notamment à l’international, en capitalisant sur leurs atouts et en procédant à une mutation qui permettra de positionner IP Paris selon les standards internationaux. A titre d’exemples, IP Paris assurera notamment pour le compte de ses écoles composantes la gestion centralisée de l’école doctorale et des masters auparavant assurée par l’Université Paris-Saclay et l’allocation de certains financements centralisés au niveau d’IP Paris dans les domaines de l’enseignement et de la recherche.

L’ENSAE Paris devrait bénéficier de ce regroupement pour l’ensemble de ses activités mais plus particulièrement dans les domaines où elle est relativement faible du fait d’un problème de taille critique : la recherche de financements externes (création d’un Grants’ Office), l’innovation et l’entrepreneuriat (mise en commun de moyens), les relations internationales entrantes et sortantes (promotion conjointe de l’intégralité de l’offre de formation des écoles d’IP Paris y compris cycles ingénieurs).

Il est visé pour IP Paris une gouvernance souple de type grande école avec une grande parcimonie dans la mise en place de fonctions ou de structures nouvelles qui doivent créer de la valeur pour l’ensemble sur le périmètre consolidé, notamment en coordonnant les activités des écoles membres. De nombreuses fonctions seront amenées à évoluer dans les différents établissements membres mais la démarche retenue pragmatique et fondée sur l’application de la règle de l’unanimité des décisions prises en comité exécutif d’IP Paris garantit la préservation des intérêts de chaque établissement composante.

Aujourd’hui, l’ENSAE Paris est appréciée par ses partenaires pour la valeur qu’elle crée par son approche propre fondée sur un aller-retour permanent entre théorie et données : une formation véritablement pluridisciplinaire, des domaines d’excellence en mathématiques appliquées (statistique), en sciences humaines quantitatives (économie et sociologie), en finance et actuariat.

Ce positionnement porteur en sciences des données dans lesquelles elle possède une position de leader ou exerce une compétence particulière, comme l’approche statistique et modélisée en machine learning, permet à l’ENSAE d’être très impliquée dans les initiatives transversales du groupement (partenariat conclu entre IP Paris et HEC dans le but de créer une ambitieuse alliance académique pluridisciplinaire dans les domaines de la technologie et de l’innovation business ; intelligence artificielle ; transition énergétique et environnementale) qui vise à positionner IP Paris comme une institution académique majeure en matière d’impact socio-économique et de réponses apportées aux grands défis sociétaux actuels.

Partagez cette page :