Est-il moins coûteux de se loger à la campagne qu’en ville ?

Partagez cette page : Confrontée à des déséquilibres (montée du déficit en logements, déclassement « énergétique » d’une partie importante du parc de logements, …) de plus en plus difficilement maîtrisables, la réorientation de la politique publique du logement s’est appuyée à partir de 2010 sur un recentrage des aides en faveur des territoires sur lesquels les déséquilibres seraient les plus prononcés. Dans ces conditions, les déséquilibres quantitatifs entre l’offre et la demande doivent « à tout prix » être résorbés sur ces territoires. D’autant que ces déséquilibres y seraient tellement puissants que même les ménages à revenus moyens en seraient...

Lire la suite