Data science sans conscience n’est que ruine de l’humanité

Partagez cette page : Nul ne saurait remettre en question les retombées positives de la révolution numérique lorsqu’il s’agit d’améliorer notre santé, de maîtriser notre consommation d’énergie ou d’optimiser nos déplacements. En contrepartie, la dictature grandissante du numérique et du big data a des conséquences alarmantes dans au moins deux domaines. Première mauvaise nouvelle : nos libertés de pensée et d’action sont restreintes chaque jour davantage. L’avalanche matinale de mails, les publicités intrusives, les interruptions incessantes de messages ou la recherche d’informations pertinentes dans le maquis des « fake news » et des faux avis laissent de moins en moins de temps...

Lire la suite