Déconfiner la gouvernance : dialogue sur les administrateurs salariés, les enjeux ESG, la formation et l’évaluation des conseils d’administration.

La place des salariés dans la gouvernance des entreprises a été notablement renforcée ces dernières années par la règlementation française[1], s’inspirant d’une tradition ancrée dans les entreprises publiques et généralisée par la loi de démocratisation du secteur public de 1983 (la « règle du tiers »). Un rapport d’information de l’Assemblée Nationale du 9 décembre 2020[2] recommande d’aller plus loin encore, les rapporteurs retenant que « la présence des administrateurs salariés au sein des conseils d’administration se justifie par au moins quatre raisons : – elle donne aux salariés la possibilité de participer aux choix stratégiques de l’entreprise ; – elle permet au conseil...

Lire la suite