Les mégalopoles chinoises à l’âge de raison ?

Partagez cette page : Le touriste occidental fraîchement débarqué dans une mégalopole chinoise fait la cruelle expérience du désert : dans cet univers minéral hérissé à perte de vue de tours immenses, plombé par un smog tenace qui efface les points cardinaux, et – héritage d’une tradition militaire du secret ? – privé de plans lisibles (en caractères latins si possible), ses repères s’estompent. La grande ville chinoise est en Occident l’objet de fantasmes multiples. Qu’en est-il en fait ? 1. La Chine : une nation paysanne saisie par le vertige de la ville Avant de répondre au cliché d’un pays réduit à...

Lire la suite