Colloque « Intelligence Artificielle : fiction ou actions ? » : La gouvernementalité algorithmique

Partagez cette page : Merci pour votre accueil dans cette institution intimidante pour une juriste devenue un peu dénaturée et indisciplinée avec les années. Plutôt que quitter le droit, dont je ne cessais de constater le caractère éminemment inadéquat face à une réalité galopante, une réalité sauvage que le droit peine à caractériser, mon approche a été de me plonger dans les objets, et plus précisément de m’intéresser aux algorithmes. D’ailleurs, le droit est lui-même un système relativement algorithmique, même si un juriste ne perçoit pas forcément ses algorithmes. Il y a donc une richesse à s’intéresser aux algorithmes...

Lire la suite