Nous vous proposons cet article avec l’aimable autorisation de Bloc-notes éco (BdF).


Imposer aux institutions financières une plus grande transparence sur l’impact climatique de leurs portefeuilles les incite-t-elles à réduire leurs investissements dans les industries les plus polluantes ? Nous étudions l’effet d’une loi française adoptée en 2015, la première à imposer une telle obligation. Nous montrons que les investisseurs concernés ont fortement réduit leur détention de titres émis par les entreprises du secteur des énergies fossiles.

 

LIRE LA SUITE DE L’ARTICLE SUR LE BLOC-NOTES ECO DE LA BANQUE DE FRANCE

Les derniers articles par Jean-Stéphane Mésonnier & Benoît Nguyen (tout voir)