L’assurance d’œuvres d’art, l’art d’assurer !

Partagez cette page : Assurer une œuvre d’art… voilà un exercice compliqué. Non pas que l’assurance soit complexe car il s’agit d’assurance « dommage » : protéger l’œuvre contre tout risque qui reviendrait à altérer son intégrité physique. Les clients qui ont recours à ce service sont aussi bien des institutionnels (musées, collectivités locales…), des professionnels (galeristes, maisons de vente aux enchères…) que des particuliers. Dans les équipes de l’assureur, les “souscripteurs” (souvent avec un bagage juridique et/ou assurance, complété parfois par une formation en histoire de l’art) sont en charge de calculer une prime qui va dépendre principalement des capitaux...

Lire la suite