Auteur : Jérôme Cazes

Rémunérations patronales et dynamique des inégalités de rémunération

Les données du 20e rapport annuel Proxinvest[1] sur la rémunération des dirigeants de sociétés françaises cotées permettent une mesure des inégalités de rémunération dans les très grandes entreprises entre la base et le sommet, et une occasion d’analyser leur double dynamique : de contagion par imitation des rémunérations les plus élevées ; et de distribution aux actionnaires. Les ratios d’inégalité augmentent mais ne sont pilotés nulle part : ils reflètent simplement la divergence entre la logique de rémunération des actionnaires et celle de rémunération des salariés. Ni le « say on pay », ni le « ratio d’équité » ne suffiront à les rapprocher. Les données...

Lire la suite

Pourquoi réduire les inégalités ?

Le constat d’un renforcement des inégalités occupe les débats politiques et économiques, avec la question liée des politiques susceptibles d’inverser cette tendance. Mais en quoi est-il gênant que les inégalités augmentent et sur quels fondements chercher à les réduire ? Le débat politique sur cette question reste clivé : la réduction des inégalités est systématiquement valorisée à gauche, souvent plus critiquée à droite. Ces quelques pages ne prétendent pas résumer les termes d’un débat ancien et complexe, mais simplement montrer la difficulté à asseoir un consensus sur des règles économiques ou morales et proposer une grille d’analyse plus pertinente. La persistance...

Lire la suite

Big Data et statistiques – Synthèse du numéro spécial d’Economie et Statistique numéro 505-506

Economie et Statistique consacre son dernier numéro aux usages et aux enjeux des big data ou données de masse du point de vue de la production statistique. L’article d’introduction de ce numéro par Philippe Tassi a fait l’objet d’une synthèse déjà parue dans variances.eu le lundi 9 septembre. Nous rappellerons simplement la définition que donne Philippe Tassi de la révolution des données de masse (big data) : données dont la volumétrie comporte deux paramètres joints : quantité et fréquence d’acquisition, la quantité pouvant aller jusqu’à l’exhaustivité, la fréquence pouvant aller jusqu’au temps réel. Nous nous concentrerons sur les 8 autres...

Lire la suite

Brexit et théorie des jeux

L’Europe contemple le débat britannique avec un mélange d’admiration (pour le respect des règles de la Chambre des Communes) et de commisération (pour l’improductivité complète de ces votes multiples, tout au moins au jour de l’écriture de ce compte rendu). On entend revenir les critiques de l’inefficacité des procédures démocratiques… Un article de trois professeurs britanniques*, spécialistes de théorie des Jeux et d’économie politique, a le mérite de décrire sur cet exemple du Brexit, des moyens concrets de rendre plus efficace le vote démocratique en intégrant la dimension de jeu qu’intègre tout mécanisme de vote. On peut décrire le...

Lire la suite

Le jeu, modèle d’une action collective réussie

Le jeu vaut mieux que son image superficielle et enfantine : ses valeurs nous aident à comprendre le fonctionnement de nos mécanismes politiques et économiques et pourquoi le jeu économique est en passe dans nos démocraties de phagocyter le jeu politique. Le statut du jeu parmi les penseurs a connu des bas et des hauts, comme le décrit magistralement Roger Caillois (par exemple dans son introduction à l’Encyclopédie des jeux de La Pléiade, 1967). Là où la majorité voyait le jeu comme dégénérescence de phénomènes collectifs « sérieux », politiques ou religieux, l’historien hollandais Johan Huizinga, dans l’entre-deux guerres, fait au contraire...

Lire la suite

Recherche

Inscrivez-vous à notre newsletter

A propos de Variances.eu

Archives