Auteur : Eric Tazé-Bernard

Introduction au dossier « Avenir de l’Union Européenne »

Partagez cette page : L’Union Européenne est en crise. La sortie programmée du Royaume Uni, le contentieux avec le nouveau gouvernement italien sur son projet de budget pour 2019, la difficulté de l’Union à faire face au recul démocratique en Hongrie ou en Pologne, sont les symptômes les plus récents de la difficulté à faire vivre à 28 (bientôt 27) des institutions mises en place au sortir de la seconde guerre mondiale entre six pays aux structures assez homogènes. Avec la perspective d’importantes élections du Parlement européen au printemps prochain, variances.eu proposera donc au cours des semaines à venir à ses...

Lire la suite

Les organes de gouvernance des entreprises européennes : une diversité de modèles, mais des tendances communes

Partagez cette page : La gouvernance en entreprise[1] est l’ensemble des règles et pratiques régissant la direction des entreprises. On distingue généralement la gouvernance dite  corporate  qui s’intéresse aux relations entre actionnaires, conseil d’administration ou de surveillance et direction de l’entreprise, de la gouvernance opérationnelle, qui porte sur la gestion de l’entreprise au quotidien. Les développements qui suivent relèvent de la gouvernance corporate en mettant particulièrement l’accent sur le rôle du conseil, qui a pour missions de déterminer les orientations stratégiques de la société, nommer et révoquer les dirigeants et mandataires sociaux et fixer leur rémunération, contrôler la gestion...

Lire la suite

« Libérer le travail. Pourquoi la gauche s’en moque et pourquoi cela doit changer », entretien avec Thomas Coutrot (1978), économiste et statisticien

Partagez cette page : A l’occasion de la sortie de son livre « Libérer le travail. Pourquoi la gauche s’en moque et pourquoi cela doit changer« , Thomas Coutrot – dont le portrait a été publié dans le variances n°38, répond aux questions de variances.eu Thomas, peux-tu tout d’abord nous rappeler ton parcours depuis l’ENSAE ? Et peux-tu nous décrire ton engagement auprès des « Economistes atterrés » ? ​Après l’ENSAE, j’ai été chargé d’études au Centre d’étude des revenus et des coûts (CERC) dans les années 80, puis j’ai passé trois ans à l’Université de Brasilia, avant d’intégrer le service des études du Ministère du...

Lire la suite

Note de lecture : « La société hyper-industrielle », de Pierre Veltz

Partagez cette page : Dans « La société hyper-industrielle, Le nouveau capitalisme productif [1]», Pierre Veltz[2]  entreprend de décrire la nouvelle étape de l’évolution du capitalisme dans laquelle nous sommes entrés au début de ce siècle, sous l’effet notamment de l’énorme puissance du numérique et des effets de réseaux qu’il permet. Les principales caractéristiques de ce capitalisme cette société sont selon lui les suivantes : l’éco-système actuel est souvent multi-sectoriel et non plus intégré par filières industrielles, la performance revêt de plus en plus un caractère collectif, la liste des acteurs est ouverte, le développement s’effectue par essais-erreurs. Une industrie qui se...

Lire la suite

François Lequiller présente son dernier ouvrage, « Déficit et dette en temps de crise »

Partagez cette page : Veux-tu nous restituer brièvement ta carrière ? Je termine l’ENSAE 1ère division en 1978 comme élève libre. Je fais ensuite mon service militaire en coopération au Rwanda (bien avant le génocide) dans une école de statistique, l’IAMSEA. Je réussis le concours externe d’administrateur en 1979 et je commence directement à l’Insee en 1980, dans le département informatique. S’ensuit une carrière d’administrateur assez originale qui intercale des postes à l’Insee (au service de la conjoncture, comme chef des indices de prix à la production, à la consommation, du département de la comptabilité nationale et, finalement, de l’inspection...

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

A propos de Variances.eu

Archives