Stratégies énergétiques : cas du Royaume du Maroc

Partagez cette page : Un contexte mondial marqué par un difficile équilibre entre demande, offre et enjeux environnementaux La scène énergétique mondiale reste dominée par l’inégale répartition des ressources en énergies fossiles  dont les réserves prouvées sont estimées : pour le pétrole à 170 Gtep[1], dont 86 % détenues par les pays de l’OPEP et de l’ex-URSS ; pour le gaz naturel à 180 Gtep, concentrées à 71,5 % au Moyen-Orient et dans l’ex-URSS ; pour le charbon à 475 Gtep, mieux réparties sur la planète, mais détenues à 8 % par six pays (USA, Fédération de Russie, Chine, Australie,...

Lire la suite