Auteur : Marie Brière

Les robots-conseillers améliorent-ils les décisions des investisseurs individuels ?

Cet article est tiré du Cahier Louis Bachelier n°36, publié en avril 2020″ : https://www.louisbachelier.org/les-enjeux-des-nouvelles-technologies-en-finance/ Pour remédier à la relative frilosité des ménages à l’égard des marchés financiers et les aider à diversifier davantage leurs placements, les robots-conseillers peuvent constituer une alternative prometteuse aux conseillers humains, en prodiguant des conseils plus personnalisés. Une étude scientifique récente s’est intéressée à cet outil en plein développement au sein des gestionnaires d’actifs et institutions financières. D’après Robo advising, attention, and long-term investment, écrit par Milo Bianchi et Marie Brière, ainsi qu’un entretien avec cette dernière – Le marché des robots-conseillers (robo-advisor en anglais)...

Lire la suite

How are institutional investors reacting to low interest rates?

Cette interview est tirée du Cahier Louis Bachelier n°32, intitulé : Les défis imposés par la faiblesse des taux d’intérêt, publié en mars 2019. The low interest rate environment is a challenge for investors who need to reorient their investment strategies towards more profitable asset classes. This difficult situation, by no means devoid of financial risks, is addressed by Marie Brière, whose standpoint is particularly interesting in lying between the professional and academic spheres (see Biography). Interview. Institut Louis Bachelier: The current low level of interest rates seems to be unprecedented. Is this really so? Marie Brière: The decline...

Lire la suite

Les investisseurs institutionnels face aux externalités environnementales et sociales générées par les entreprises

Les grands investisseurs institutionnels, qui gèrent à long terme des portefeuilles de taille importante et très diversifiés, représentatifs de l’ensemble du marché, sont par essence des « investisseurs universels ». Leurs portefeuilles sont de ce fait inévitablement exposés aux coûts générés par les dommages environnementaux ou sociaux causés par les entreprises. Or ces coûts sont significatifs. En 2013, Trucost a estimé que les dégâts environnementaux (émissions de gaz à effets de serre, usage de l’eau et pollution de l’air) générés par les entreprises coûtent à l’économie mondiale environ 4700 milliards de dollars par an. La logique de l’investisseur universel est très...

Lire la suite

Régulation des fonds de pension : quel impact sur leurs allocations d’actifs ?

La régulation des systèmes de pension des différents pays de la zone Euro est aujourd’hui très hétérogène. Elle dépend du pays, mais également du type d’institutions fournissant des pensions. Ainsi, les IORP (Institutions for Occupational Retirement Provisions), institutions de retraite obligatoire faisant partie du pilier 2[1] des systèmes de retraite, ne sont pas régulés comme les compagnies d’assurance, qui fournissent des prestations de retraite complémentaire (relevant du pilier 3). Les efforts entrepris récemment par la Commission Européenne (EIOPA, 2012, 2016a, 2016b) visent à harmoniser cette régulation au niveau européen afin d’une part, d’éviter des distorsions de concurrence entre types...

Lire la suite

Inscrivez-vous à notre newsletter

A propos de Variances.eu

Archives