Vers un MIT à la française ?

Partagez cette page : Le projet d’université Paris-Saclay, élaboré par un groupe de travail auquel l’ENSAE avait participé au cours de premier semestre de l’année 2017, n’a pas permis d’aboutir à un consensus parmi les membres de la Communauté d’universités et d’établissements de Paris-Saclay. Au nombre des objections relevées par les membres figuraient notamment la perte de la personnalité morale et juridique des écoles, la gouvernance jugée trop lourde et universitaire, la gestion des ressources humaines vue comme trop rigide et insuffisamment réactive. La « diplomation » pouvait être jugée également comme organisée de façon trop peu flexible. A l’été, les...

Lire la suite